MOURNFUL CONGREGATION

Tears from a grieving heart


15,50 EUR

ou 6200 Blasts!

incl. 19% TVA, plus l'envoi

Pour cet article: 62 Blasts!

MOURNFUL CONGREGATION - Tears from a grieving heart
dans le panier
  • CD - 15,50 EUR
  • 3456124
    (article actuel)
    CD - 15,50 EUR
  • Numéro d'article:232246
  • Format:CD
  • Genre:Doom/Stoner/70ies
  • Verfügbarkeit:

Trouver plus de MOURNFUL CONGREGATION

Les riffs sont bêtements faits d'un assemblage ingénieux de notes uniques, s'enchevêtrants chez chaque guitariste, le chant typiquement funeral, alternant parfois avec une voix claire très "anglaise", présente une facette profonde et abyssale du groupe, et pouyrtant tout cela respire une tristesse profonde, palpable, une douleur qui se dégage immédiatement de vos enceintes, une souffrance à chaque note jouée, qui se diffuse peu à peu dans votre pièce et vous atteint inexorbalement pour vous emmener dans des rêveries aussi noires que cette pochette est simple. Car, si j'utilise le terme Funeral doom ici, nous sommes loin des formations orageuses comme Tyranny, Catacombs ou autre, il s'agit ici comme son nom l'indique, d'une vraie procession funéraire, riche en émotion, avec son lot de riffs tous plus superbes les uns que les autres (les harmonies sont vraiment belles), d'obédience très doom anglais mais poussés plus loin encore. En témoigne cette magnifique pièce de doom acoustique qu'est "When the weeping dawn beheld its mortal fist", à la fois reposante et pesante. Parfois le groupe se fait plus sombre que mélancolique comme sur "The monad of creation" où l'influence Skepticism se fait alors beaucoup plus pregnante, mais tout ceci est amené avec une finesse et une maîtrise si impressionnate qu'il est difficile de ne pas succomber à cette entité désabusée qu'est Mournful Congregation. Pour ma part, ce disque fait partie des rares à me toucher en plein coeur. Son extrêmisme dans le fond et la forme, le côté attachant des mélodies, l'ambiance poignante, tout est là pour poser là un disque marquant. Bien évidemment, tout le monde ne réagira pas aussi bien, tant il faut à mon sens être rôdé à l'écoute du doom pour pleinement apprécier ce disque, son rythme ultra pachydermique (mais vraiment là), ses riffs qui s'enlisent dans leurs propres larmes, risquant d'ennuyer rapidement les gens un peu sceptiques quant au style. Pour le reste, voici un disque à posséder (pour ceux qui ne l'ont pas déjà), car "The monad of creation" est tout simplement un essentiel du doom extrême. Rien de moins.

Ceci pourrait également vous intéresser:
Devise