New Southern

ANTI-MORTEM

ANTI-MORTEM - New Southern

Sortie le: 2014-04-25

Ce dont ont urgemment besoin les scènes américaines de Metal et de Hard Rock, c’est d‘une infusion de jeunesse et d‘une perfusion de sang frais dans leurs veines. Entrent alors ANTI-MORTEM et l’annonce de leur premier album. Formé en 2008 et avec plus de 300 shows à son actif, ce quintet de l’Oklahoma de 21 ans d’âge moyen a grandi dans le southern rock et le heavy metal, et se laisse guider par la volonté de percer. Le groupe a composé des hymnes Heavy-Rock imprégné d’un groove puissant, infusés d’un grand sens de la mélodie qu’ils ont appris des grands noms du metal. Compte tenu de leur origine, l’insolence et l’irrévérence du groupe, typiques des Etats du sud n’est pas à laisser de côté…

Le chanteur Larado Romo , avec la vigueur d’un jeune Dave Mustaine (MEGADETH) et le timbre d’un David Draiman (DISTURBED), annonce que l’objectif du groupe n’est ni plus ni moins que le retour du Rock n’ Roll sur le devant de la scène. "Le Hard Rock stagne, se rend compte le frontman de ANTI-MORTEM Larado Romo. "On voudrait que les gens réalisent que le Rock a de nouveau des couilles." Une déclaration bien audacieuse, mais ANTI-MORTEM a les cojones musicales, la répartie et les morceau pour l’étayer. Ce ne sont pas que des mots en l’air, mais bien la devise qui les motive.

ANTI-MORTEM, du latin "Antemortem" (avant la mort), datent leurs modestes débuts à 2008. Tous étaient alors encore à l’école. Larado a ramené son frère aîné Nevada, guitariste, à l’action. Malgré la différence d’âge, la chimie a opéré : tous sont des fanas de classic rock et des musiciens passionnés. Profondément ancrés dans le rock des 70s, 80s et 90s, ils en sont arrivés au metal. Le reste de l’histoire est ANTI-MORTEM.

Le groupe a passé des nuits et des week-ends à affiner sa musique sur une scène construite dans la grange de la famille Smith (initialement prévue comme un entrepôt de voiture ancienne). Les parents de Smith travaillant le week-end, ANTI-MORTEM en a profité pour transformer la grange en échantillon de salle de concert, invitant amis et parents de Chickasha, et avec au programme chants gutturaux, riffs tranchants, groove épais et hospitalité des Etats du sud.

Il n’aura pas fallu bien longtemps avant qu’ils ne se retrouvent à leur place, première-partie locale de groupe comme BLACK LABEL SOCIETY, KILLSWITCH ENGAGE et FIVE FINGER DEATH PUNCH, ou encore au Rocklahoma Festival. Mais il leur démangent dans les doigts de partir sur les routes, de vivre dans un bus de tournée et de ramener des fidèles vers leur nouvelle Eglise du Rock, qu’ils présentent avec »New Southern«.

Sur »New Southern«, ANTI-MORTEM a travaillé avec le producteur vétéran Bob Marlette (SHINEDOWN, SEETHER, BLACK STONE CHERRY) qui a su les aider à canaliser toues leurs influences et inspirations pour parvenir à un résultat homogène. Incroyablement prolixes, les cinq garçons ont écrit près de 100 morceaux et apportaient chaque semaine de nouvelles idées et de nouveaux riffs. "Nous avons beaucoup de compositeurs au sein du groupe, chacun avec ses particularités," explique Romo. "Zain (Smith, guitariste) et moi écrivons des morceaux de metal, puis à trois nous en écrivons qui sonnent southern metal, avec un côté 70s. Aucun de nous n’a de problème d’ego lorsqu’il est question de composer. On ne se demande pas si ça sera soft ou heavy. Quand l’un de nous dit ‘Je crois en ce riff’, alors nous répondons tous ‘bricolons un morceau d’ANTI-MORTEM autour. "

Avec »New Southern«, le groupe s’est posé un certain nombre de défi, notamment sur le titre ‘Words of Wisdom’ qui se joue avec le même accordage que MASTODON (AGCFAD). "Ça a été ma première expérience avec cet accordage", ajoute Smith. "Heavy et de bon augure".

Smith en vient au message fort du morceau : "L’idée est de remettre l’autorité en question. Les gens qui te disent comment vivre ta vie ne savent même pas comment vivre la leur. Il est tout simplement question de réaliser que personne ne le sait mieux que toi. Personne ne connaît le sens de la vie, mais tous essaient de te le faire croire. C’est à toi de te lever, et de répondre : ‘Non, ce n’est pas pour moi’." C’est un morceau essentiellement destiné aux membres rejetés et mécontents de notre société.

Puis il y a encore ‘100% Pure American Rage’, un titre dont les intentions sont claires dès le début, comme quoi il s’agit de se faire entendre. Un hymne headbang, extrêmement brutal ,avec une structure et un son de guitare classiques. "C’est brutal, mais les gens saisiront l’intérêt de ce morceau," commente Smith à propos du titre. "C’est très politique. Les soli sont goûtus, c’est du metal moderne, mais avec des guitares dans le style de LED ZEPPLIN. Il n’existe rien d’autre qui ressemble à ce morceau".

Il y a d’autres morceaux clés comme ‘Black Heartbeat’, qui explique que la seule réponse pour ceux qui vous nuisent et de rester en froid avec eux, ou ‘Wake Up’, avec ses riffs acérés, qui traite des portes que ferme le gouvernement. Dans ‘Path To Pain’, il est question d’un type qui se mêle de tout et qui finit par se faire éjecter… Le morceau est construit autour d’un riff de guitare si profond qu’il atteint la moelle.

Rien qu’après la première écoute de »New Southern«, il semble absurde que des musiciens de l’âge d’ANTI-MORTEM soient en mesure de livrer un album aussi pertinent. Ils agissent comme les autres poids lourds expérimentés, mais toujours alimentés par le feu de la jeunesse, celui qui pousse les jeunes groupes à se faire entendre.

Avec son arsenal de morceaux bruts et tranchants, ANTI-MORTEM est sûr d’être bien équipé, mais c’est en situation de concert que le groupe s’épanouit pleinement. Sur scène, ils attirent l’attention, tel un pointeur laser – à ce moment, plus rien d´autre qu’ANTI-MORTEM n’existe! Leur but : démonter la scène et convaincre les fans de leur talent. "Vous allez entendre et comprendre comme c’est bon", commente Romo à propos de l’album et du fait qu’ANTI-MORTEM soit parfaitement dans son élément sur scène. "Quand vous viendrez nous voir, vous serez abasourdis. On ne veut pas que vous nous entendiez comme sur l’album. Rien à foutre de l’album. Venez et vivez-nous en live."

Smith confirme : "Notre but est de nous lancer et de nous améliorer, comme tous les autres. Il n’y a pas de concurrence, mais nous voulons tous les aplatir. L’idée d’être les meilleurs et de se comporter ainsi est nécessaire. Nous pensons ainsi. Sur scène, nous imaginons être le groupe le plus cool du monde."

L’autre objectif que s’est fixé ANTI-MORTEM est d’inspirer les gens, de leur faire prendre conscience du pouvoir de la guitare et des riffs. "Nous voulons donner envie de faire de la guitare" ajoute Smith.

Pour résumer, Romo explique que "le titre »New Southern« décrit notre style de vie et notre façon de penser. C’est cette volonté, cette fureur et cette détermination de rebelles, qui nous font vivre dans l’adversité pour ce qui est juste. Quand je parle de "rebelle", je pense à des rebelles comme JFK, Gandhi, et John Lennon. Musicalement, je pense à l’héritage que nous ont laissé des légendes comme PANTERA, METALLICA, etc… Ces groupes ont marqué la culture à laquelle ils appartiennent, et ont su transmettre leurs idées à travers leur musique. »New Southern« est un nouveau messsage, NOTRE message, dans la tradition du sud, c’est notre credo."

tracklist Durée
1 - Words Of Wisdom 4:23
2 - New Southern 4:05
3 - 100% Pure American Rage 3:36
4 - Hate Automatic 3:57
5 - Black Heartbeat 3:43
6 - I Get Along With The Devil 2:57
7 - Path To Pain 3:34
8 - Wake Up 3:23
9 - Ride Of Your Life 3:50
10 - Stagnant Water 4:44
11 - Truckstop Special 4:04
12 - Jonesboro 4:18
13 - A Little Too Lose (bonus track) 5:19