KREATOR

En 1984 et 1985, KREATOR, encore sous le nom de TORMENTOR, publie ses deux premières démos, qui lui permettent de signer son premier contrat avec Noise. Les fondateurs de ce groupe de Trash Metal originaire d’Essen sont : Mille Petrozza, chanteur et guitariste ; Rob Fioretti, bassiste ; Jürgen « Ventor » Reil, chanteur et batteur.

Après un changement de nom pour KREATOR, le premier album du groupe, « Endless Pain » est produit. Celui-ci atteint rapidement un statut de culte de la scène métal pour de nombreux groupe de BLACK ou DEATH METAL, qui s’inspirent de leur musique. Au commencement, Petrozza et Reil se partageaient la partie chant, mais au fil du temps, Mille a de plus en plus pris le statut de chanteur.

Page de
  • KREATOR Dying alive EARBOOK KREATOR
    Dying alive EARBOOK
    Buch + CD + DVD - 25,99 EUR
  • KREATOR Dying alive KREATOR
    Dying alive
    BluRay-Digi + 2CD - 24,99 EUR
  • KREATOR Dying alive KREATOR
    Dying alive
    DVD-Digi + 2CD - 22,99 EUR
  • KREATOR Phantom Antichrist YELLOW VINYL KREATOR
    Phantom Antichrist YELLOW VINYL
    2LP - 19,99 EUR
  • KREATOR Phantom Antichrist KREATOR
    Phantom Antichrist
    CD - 15,99 EUR
  • KREATOR Phantom antichrist KREATOR
    Phantom antichrist
    CD-Digi + DVD - 18,99 EUR


Le second album, « Pleasure To Kill » a été réalisé avec le producteur Harris Johns et sort en 1986 sous le label Noise Records.
Par la suite, le groupe se retrouve sur scène accompagné de Destruction et Rage. Il accueille alors un nouveau guitariste à bord, Jörg Trietze. Un an après « Terrible Certainty », KREATOR part en tournée avec CELTIC FROST et VIRUS à travers l’Angleterre et peu après, avec D.R.I. à travers le pays.

« Extreme Aggression » (1989,) a été réalisé avec le producteur Randy Burns à Los Angeles et a contribué au développement de KREATOR sur le plan musical. Cet album est davantage mature et il y a eu plus d’attention portée aux subtilités, ce qui a contribué à un résultat final propre. La première tournée du groupe, accompagné de SUICIDAL TENDENCIES, a été effectuée à travers les Etats-Unis, et lui a fortement permis de faire croître sa réputation, déjà élevée néanmoins. Trietze a depuis été expulsé du groupe, et remplacé par l’ex guitariste de SODOM, Franck « Blackfire » Gosdzik.

Le 5ème album du groupe, « Coma Of Souls » est une véritable révolution ; publié dans le monde entier, il s’afit probablement de l’une des meilleures œuvres de KREATOR. Malheureusement, l’album suivant, « Renewal » est l’extrême opposé de son prédécesseur. En effet, avec cet album, KREATOR souhaitait suivre une direction totalement différente tout en restant authentiques, mais ce fut plutôt négatif puisque le changement musical et vocal n’a pas atteint le public.

Après une pause de 3 ans, KREATOR signe un contrat avec GUN Records et se sépare de Ventor à cause de ses problèmes liés à la drogue. Rob Fioretti a également quitté le groupe. Miland et Frank y font référence dans l’album suivant, « Cause For Conflict », avec le bassiste Christian « Speesy » Geissler et le batteur Joe Cangelosi (ex-Whiplash).

Le guitariste Tommy Vetterli et Ventor, qui a fait son retour au sein du groupe, ont pris part aux enregistrements pour l’album « Outcast » en 1997 avec Giesler et Petrozza, dans la lignée de Kreator.

La tournée européenne avec Dimmu Borgir, Krisium et Richthofen, a permis à Kreator de promouvoir son nouvel album. Cependant, et même si la presse en est plutôt inspirée, les critiques des fans sont nombreuses et les opinions sont variées au sujet de cet album. Avec l’album suivant, « Endorama », Kreator retourne au Trash Métal et est davantage attentif aux parties vocales. Dans cet album sont également quasiment supprimés les riffs violents de guitare, ce qui permet de constater que Kreator a plutôt choisi une voie de métal gothique.

Cet album est sorti fin mars 1999 sous le label Drakkar Records et contenait de vraiment bonnes chansons. Cependant, les fans ont été choqués par le changement brutal dans la musique de Kreator, et se détournent du groupe. A cause de ces nombreuses critiques, l’album « Violent Revolution » (2001) se tourne de nouveau vers le trash métal, avec le nouveau guitariste Sami Yli-Sirniö (ex-Waltari) qui fait ses débuts au sein du groupe suite au départ de Tommy.

Peu après la sortie de l’album, Kreator est parti en tournée avec Cannibal Corpse puis avec Sodom et Destruction. Lors de leurs concerts, ils effectuent suffisament de représentations pour pouvoir finaliser leur double album « Kreation Live » et le DVD « Live Kreation – Revisioned Glory ».

En 2003 Kreator commence lentement à préparer son prochain album, joue au Rock Hard Festival et prend également part à la tournée Art Of Noise avec Amon Amarth, Vader, Nile et Goatwhore dans une partie des états. Mi-2005, « Enemy of God » est enfin disponible et sera présenté au cours des concerts avec Dark Tranquility, Hatesphere et Ektomorf en Allemagne. L’album de Kreator sera alors promu à travers les représentations avec Pro Pain et Vader.


De même, Kreator pu se produire au Maroc en tant que le premier groupe de métal étranger! En 2006 a alors eu lieu une une tournée nord-américaine avec Undying, A Perfect Murder et Napalm Death. Kreator est en tête d’affiche lors du Summer Breeze. "Enemy Of God - Revisité" sera publié sous forme de CD / DVD à l'automne via Steamhammer / SPV, avec des enregistrements live supplémentaires du Wacken Open Air en 2005.

Au printemps 2007, Kreator sont de nouveau accompagnés par Celtic Frost et Legion Of The Damned, avant de se pencher sur les chansons pour le prochain album. Entre ces deux moments se trouve encore le DVD / CD " At The Pulse Of Kapitulation " dans les bacs. Avant 2009 est publié « Hordes Of Chaos ». Ensuite, le groupe entame une tournée de promotion avec Caliban, Eluveitie et Emergency Gate.


Depuis juin 2012, le nouvel album « Phantom Antichrist » est le plus exporté des disques de trash-métal allemand.