INDICA

Deux tournées avec NIGHTWISH, un disque de platine et deux disques d’or en Finlande, de nombreux singles au Top 10. Il semble qu’INDICA ne cesse de monter. Tuomas Holopainen qui a découvert le groupe et lui a offert son soutien précise : « INDICA a de nombreuses facettes à vous montrer ! Vous allez rester fascinés pour un bon moment ! »

Rétrospectivement, le groupe féminin finlandais a été formé en 2001 par des copines d’école : Jonsu (chant, violon, guitare, clavier et thérémine) et Heini (basse) qui avait joué ensemble au sein d’un jeune orchestre à cordes. Puis le groupe s’est enrichi de Sirkku (synthé, clarinette et piano), Jenny (guitare) et Laura (batterie, percussions).

Page de ( Produits)

Cinq jolies filles avec une chose en commun : en tant que musiciennes talentueuses, elles sont à des années lumière des shows standardisés et de la trivialité musicale habituels. Ce sont également de bonnes amies. « On ne peut pas prédire le succès, précise la chanteuse-auteure Jonsu, du coup je n’y ai pas beaucoup pensé. » Néanmoins le succès a été assez rapidement au rendez-vous.
En 2003, elles ont signé leur premier contrat d’enregistrement et on commencé à travailler sur le premier album « Ikunuinen Virta », qui est resté pendant 30 semaines dans les charts finlandais et est devenu disque de platine.

Comme une voiture de sport qui atteindrait les 100 km/h en trois secondes, elles ont déferlé sur leur pays avec un mix pop, rock, des sonorités instrumentales exotiques, de la mélancolie et de la fantaisie finlandaises, et des textes inspirés de la nature. La presse a rapidement qualifié cette musique de : mystic romantic pop. Depuis, le groupe a sorti trois albums supplémentaires en Finlande, dont deux sont devenus disques d’or et sont restés dans les charts pendant des semaines.

Le dernier des trois « Valoissa » a été produit par le mentor de NIGHTWISH, Tuomas Holopainen, qui a également produit le dernier album sorti à ce jour « A Way Away ». Les enregistrements ont été co-produits par Roland Spremberg (A-ha et HIM, entre autres) et mixé par Mark Schettler (Simply Red, Bullet For My Valentine, pour ne mentionner qu’eux). C’est le premier album du groupe chanté en anglais et dès lors destiné au marché international. « J’avais l’estomac noué quand j’ai chanté mes premières paroles en anglais », se rappelle Jonsu. Les auditeurs s’en rappeleront aussi en écoutant « A Way Away », un album plein de sonorités merveilleuses et riche en émotions. Avec la nature, ce sont les musiques de films qui ont eu la plus grande influence sur moi » affirme l’auteure. Maintenant il n’y a plus qu’une chose à faire : appuyer sur « play » et se laisser séduire.