TEXTURES

tex•tures (těks’chərs), nom commun. 1. Structure constituée de fibres ou autre éléments entrelacés.
2. Composition au structure physique particulière d’un objet, en rapport avec sa taille, sa forme et l’agencement spécial des parties qui le constituent.
3. Groupe de métal moderne formé de 6 membres et dont la musique avant-gardiste est aussi violente que diversifiée et expérimentale.
Depuis sa création en 2001, TEXTURES, composé de Jochem Jacobs, du guitariste Bart Hennephof, du batteurStef Broks, du bassiste Dennis Aarts et du maître du synthé Richard Rietdijk, décident de rassembler leur énergie et leur créativité pour développer le premier album « Polars » en 2003. De la production jusqu’à la pochette le groupe présente un melting pot explosif, poly-rythmique combiné à des mélodies planantes. La bête était née.

Page de

Aussi bien salué par la presse de leur pays, la Hollande, que par la presse internationale, « Polars » s’est également vu attribuer un Essent Award comme « groupe le plus prometteur » de 2004. Le magazine muscal hollandais Oor présente « Polars » comme « le meilleur album métal qui soit jamais sorti de Hollande ». La première pierre est posée.
TEXTURES n’était à l’origine qu’un groupe inconnu du sud de la Hollande, quelques albums plus tard c’est à présent un grand de la scène métal internationale. Le quatrième album, et premier sous label Nuclear Blast « Dualism » contient plus de groove et d’accroche, la production est également meilleur que sur l’album novateur « Silhouettes ».
Le mélange de brutalité, de mélodie, de folie, de rythmes innovants et de chant envoûtant qui caractérise le groupe, Bart Hennephof et Jochem Jacob et crée une acoustique toute particulière. Les beats turbulents qu’assène le batteur Stef Broks viennent perfectionner ce cocktail métal hors normes.
Les chansons de « Dualism » élèvent le niveau, ce qui a certainement à voir avec le nouveau claviériste Uri Dijk et le nouveau chanteur Daniel de Jongh (ex-CILICE). Une nouvelle fois le groupe prend le contrôle de la production de l’album, celui-ci est enregistré aux Split Second Sound Studios d’Amsterdam et produit par le guitariste Jacob.
La pochette aussi est créée par le bassiste Remko Tielemans. L’album précédent « Silhouettes » avait déjà reçu les meilleures crittiques dans la presse internationale. Chacun, que ce soit en Europe, aux États-Unis ou en Inde pouvait chanter « Awake » qui était diffusé aux grandes heures d’audience par les plus grandes stations radio.
Le vidéoclip a été aussi diffusé en Europe et en Russie par MTV et en Inde par VH1.

Aux Pays-Bas, TEXTURES entre pour la première fois dans le Top 100 des albums. Le groupe joue au Graspop Festival belge, au Great Escape anglais, au Tuska finlandais, au Hellfest français et au Lowlands dans leur pays natal, sur la lancée ils jouent également sur des tournées avec ARCH ENEMY et ALL THAT REMAINS. En 2009, le groupe s’envole vers Bangalore pour y donner son premier concert en Inde, à cette occasion il apparaît en couverture du magazine rock indien « The Rock Street ». Le groupe offre une performance explosive face à 5 000 personnes. Avec deux nouveaux membres, un nouveau label et un nouvel album, TEXTURES part de nouveau en tournée autour du globe. Pour promouvoir « Dualism » ils montent sur des scènes qu’ils n’avaient encore jamais faites.



groupes similaires