PÄNZER

Afin de conclure l'année comme il se doit, le premier album de PANZER, intitulé »Send Them All To Hell«, fera son arrivée le 28 novembre 2014.

L'origine de tout cela remonte à une discussion entre Stefan Schwarzmann (ACCEPT), ayant vécu sept ans en Suisse, et le propriétaire du club Z7 de Pratteln. L'idée était de combler les temps morts entre enregistrements et tournées du groupe. Bref: Norbert Mandel (gérant du Z7) a eu l'idée d'un trio avec avec Stefan et Frank. La place vide s'est rapidement comblée, Norbert connaissant le téléphone et l'adresse mail de Schmier (DESTRUCTION) - le "German Panzer" était né.

Page de
  • PÄNZER Fatal command BLACK VINYL PÄNZER
    Fatal command BLACK VINYL
    2LP - 22,99 EUR
  • PÄNZER Fatal command DIGIPAK PÄNZER
    Fatal command DIGIPAK
    CD-Digi - 16,99 EUR
  • PÄNZER Fatal command DIGIPAK + SIGNED PHOTOCARD PÄNZER
    Fatal command DIGIPAK + SIGNED PHOTOCARD
    CD-Digi - 16,99 EUR
  • PÄNZER Fatal command CLEAR VINYL PÄNZER
    Fatal command CLEAR VINYL
    2LP - 25,99 EUR

Le bassiste et chanteur Schmier commente alors: "Quand Stefan Schwarzmann, batteur d'ACCEPT et un vieil ami m'ont proposé de monter un groupe ensemble, j'ai d'abord pensé qu'ils me faisaient marcher... hahaha! Mais l'idée me semblait fantastique, et après la première rencontre avec Herman Frank, le guitariste allemand de légende que tout le monde connaît via ACCEPT et VICTORY, et Stefan, nous avons immédiatement réalisé que ça collait entre nous. Et plutôt que de discuter sans fin, nous nous sommes mis directement à l'écriture. En quelques semaines, l'album était déjà à moitié enregistré et sonnait vraiment bien! On ne compte pas réinventer le metal, nous jouons simplement la musique qu'on aime, cette merde sur la quelle on s'éclate depuis qu'on est ados!"

Que le groupe se soit nommé d'après une machine de guerre peut laisser perplexe, mais si l'on se penche sur les lyrics, alors tout devient cohérent. Ils font partie de l'art. "Mes textes critiquent... je ne prie pas," explique Schmier.

PANZER n'est pas qu'un groupe mémorable au nom parfait; il décrit parfaitement ce trio infernal et leurs racines teutoniques.

Quant à l'album, »Send Them All To Hell« s'impose. Ce sont les premiers mots de l'oeuvre, chuchotés par Schmier comme ouverture. Hormis deux morceaux ayant impliqués les trois partenaires, tous les titres sont signés Herman Frank et Schmier.

Que ceux qui aime leur metal à la fois heavy et mélodique avec un soupçon speed, qu'ils s'injectent PANZER directement dans le système nerveux. Ou pour citer Herman Frank: "No left No right! Just straight forward like a Panzer!"