MUNICIPAL WASTE

Après la naissance dans les égouts de Richmond, Virginia en 2000, Municipal Waste joue son premier concert au réveillon de nouvel an 2000/2001 à Richmond, dans le but de distribuer des broyeurs. Le fait qu'on les ait accusés de pousser à l'émeute a convaincu Brendan Trache, Andy Harris, Tony Foresta et Ryan Waste sur toute la ligne. Résultat: les quatre de Municipal Waste commencent à jouer dans des petites salles. Leur Thrash Metal rapide et brut s'inspire de la tradition de DRI, Suicidal Tendencies, Corrosion Of Conformity tout en gardant l'animosité de Nuclear Assault ou Attitude Adjustment.

Page de ( Produits)

Après avoir quitté le garage poussiéreux digne d'un bunker situé à l'arrière de la maison de Ryan (endroit où il organisait autrefois des concerts punk et metal), Municipal Waste ne cesse de tourner aux Etats-Unis et au Mexique en 2001 et 2002.
Le groupe sort aussi deux split records, un 7" avec Bad Acid Trip et un 12" avec Crucial Unit. Par ailleurs, plusieurs de leurs titres figurent sur diverses compilations.

Après le départ de Brendan Trache en 2002, Brendon Ferrell intègre le groupe au moment de la sortie du split-LP 'Tango And Thrash', juste avant la sortie de leur premier album "Waste 'Em All" (Info)" sur 6 Weeks Records.

Rapides, furieux, drôles, les moreaux ultra courts de Municipal Waste sont une hymne remarquable aux mutants postapocalyptiques, à la bière, au Thrash Metal... Leur dévotion à l'art est immense, même s'ils n'ont pas peur de lier hardcore et amusement. Municipal Waste a acquis le statut ultime de "groupe de trash fêtard" avec des morceaux comme 'Thrashing's My Business And Business Is Good', 'Thrash? I Don't Mind If You Do' et 'Drunk As Shit' (tout comme le split-EP, dont les chansons sont toutes basées sur les films de Kurt Russell).
Retour à notre chronologie: Après la sortie de 'Waste 'em All', Andy und Brandon quittent les Waste et sont remplacés par le batteur Dave Witte (ex- Melt Banana) et le bassiste LandPhil.


Au fur et à mesure des tournées, Municipal Waste se construit une réputation de leader de la scène en plein essor des groupes faisant revivre l'esprit des années 80.
En 2005, Municipal Waste signe chez Earache Records et enregistre l'album "Hazardous Mutation"(Info | Shop)", qui contient plusieurs chefs d'œuvre de deux minutes comme les puissants "Terror Shark", "The Thrashing Of The Christ", "Bangover" ou encore l'hymne incontestable des Waste "Unleash The Bastards". Municipal Waste enregistre une vidéo sur ce morceau, à la fois dans une version sanglante et une version…moins sanglante. Municipal Waste figurait déjà parmi les favoris des émissions de BBC Radio "Lock-Up" et "Rock Show".
Ils sont également les favoris du public live dans le monde entier, grâce à leur manie incessante de tourner ainsi qu'à leurs concerts on ne peut plus dire loufoques. En 2006, Municipal Waste joue avec Sick Of It All en Europe et arpente l'Australie de côte en côte. Le groupe monte également sur les scènes renommées des festivals de Leeds et Reading sur la scène Lock-Up et entame sa plus grosse tournée aux USA avec GWAR. En juin 2007, c'est avec Destruction que le groupe part en tournée aux Etats-Unis, avant qu'ils ne retournent en studio pour enregistrer leur prochain chef d'œuvre "The Art Of Partying" (Info | Shop)" (par Zeuss le producteur de Hatebreed und Shadows Fall).
S'ensuit une tournée européenne en tête d'affiche, une tournée avec the Haunted ainsi qu'une apparition sur les scènes du Wacken Open Air et des festivals de Reading et de Leeds, sans oublier leur tournée avec Suicidal Tendencies.
Municipal Waste tourne ensuite la vidéo de "Headbanger Face Rip", produite par Kultlegende Troma Entertainments.
Et pour clôturer l'année 2007 en beauté, le groupe reçoit les louanges de la presse musicale et voit leur album classé top 5 dans le magazine suédois Close Up et top 20 dans Big Cheese et Kerrang! Ils font également la couverture du Metal Maniacs magazine, apparaissent à plusieurs reprises dans le NME et ouvre l'esprit de la scène trash par son style bien particulier. Municipal Waste est désormais considéré comme le "groupe leader de la nouvelle génération de trash".
En 2008, le groupe se remet à l'assaut des festivals européens, notamment le Download et le Hellfest en juin, suivis d'une tournée américaine avec At The Gates et Darkest Hour en juillet.
C'est en 2011 que Municipal Waste signe un contrat chez Nuclear Blast, avant de sortir en 2012 son nouvel album "The Fatal Feast", qui comprend des guests comme John Connelly (guitariste et chanteur de NUCLEAR ASSAULT), Steve Moore (bassiste de ZOMBI), et le chanteur Tim Barry (ex-AVAIL).



groupes similaires